Article Progrès 26 mars 2021

Au travers de l’ Article Progrès 26 mars 2021, notre histoire et nos actions projetées pour 2021 sont évoquées.

Ils aident les demandeurs d’emploi à se réinsérer depuis plus de 10 ans

 

Reproduction Article Progrès 26 mars 2021

Ils sont 56 parrains à accompagner leurs filleuls pour les aider à retrouver le marché du travail; Passerelle en Dombes, ce sont des bénévoles qui vouent leur temps libre à aider les demandeurs d’emploi sur le territoire de la Dombes, depuis onze ans. Rencontre.

Pierre ROSET et Jacques PICOT. Photo Progrès / Amandine EYMES.

Pierre ROSET, à la tête de Passerelle en Dombes et Jacques PICOT, l’un des parrains de l’association. Photo Progrès / Amandine EYMES.

Imaginée il y a onze ans par des conseillers municipaux d’Ambérieux-en-Dombes, forte aujourd’hui d’un réseau de 56 bénévoles, l’association Passerelle en Dombes s’est donnée pour mission d’accompagner et soutenir les demandeurs d’emploi dans leurs parcours. L’association étant présente sur onze communes (1), ses parrains et marraines s’occupent de 80 filleuls demandeurs d’emploi par an. Le changement avec le COVID ? “Les gens veulent un job plus près de chez eux”, constate l’association.

80 % des aidants ont trouvé une solution

“Notre richesse, ce sont nos bénévoles, qui viennent de milieux professionnels complétement différents.” A la tête de de passerelle en Dombes, Pierre Roset n’est pas peu fier de son association, qui rassemble les chefs d’entreprise et les chômeurs de la Dombes (et même d’ailleurs). Il faut dire que cette années, il se fixe objectif d’aider 100 personnes sur le territoire, sans aucune limite d’âge. Pour cela, il peut compter sur les membres, “tous actifs mais réactifs”, qui ont permis à 80% des aidants de trouver un travail ou de bifurquer vers une formation cette année.

En complémentarité de Pôle Emploi

L’association intervient en complémentarité de Pôle Emploi ; “chaque lundi et mardi, un membre glane les annonces Pôle Emploi de la région pour les diffuser sur notre site”, relate Pierre Roset. Une veille est aussi effectuée sur les sites des mairies et des partenaires envoient directement des offres. La première étape ? Déterminer quel parrain sera le plus à même d’épauler le filleul en fonction de ses compétences et de son réseau. Puis, les rendez-vous s’enchaînent entre parrains et filleuls. Aide à la réalisation d’un CV, préparation aux entretiens, soutien … Jusqu’à la finalisation du projet. “On veut démystifier la partie anxiogène de l’embauche qu’est l’entretien”, appuient les membres de Passerelle en Dombes.

Un accompagnement psychologique

L’association se veut avant tout bienveillante et prends en charge leur accompagnement dans ses dimensions psychologique et humaine. Concrètement, les bénévoles sont là pour booster le moral : “ce qu’on veut surtout dire aux gens c’est “tu n’est pas tout seul, on va t’aider“, confirme Pierre Roset. Car le chômage peut entraîner une fragilité psychosociale.” Passerelle en Dombes soutient aussi des jeunes en décrochage scolaire. “L’année dernière, plus de la moitié des jeunes décrocheurs suivis par l’association se sont réinsérés”, ajoute Pierre Roset. Depuis 2018, Passerelle en Dombes intervient aussi dans les collèges et lycées pour présenter des métiers, ou encore faire des simulations d’entretien.

Amandine EYMES

(1) Ambérieux-en-Dombes, Ars-sur-Formans, Civrieux, Lapeyrouse, Monthieux, Rancé, Saint-Jean-de-Thuringneux, Sainte-Olive, Savigneux, Tramoyes, Villeneuve.

Des projets pour 2021

Samedi 27 mars

Le premier évènement se déroulera en ligne, COVID oblige. L’association organise, pour les jeunes de 18 à 25 ans du secteur de la Dombes, un forum digital d’aide aux jobs : job d’été, job étudiant, stage ou alternance. Les inscriptions sont ouvertes et les premiers accompagnements lancés.

Samedi 5 juin

Une présentation des métiers du corps de l’armée aura lieu à la salle polyvalente de la mairie de Villeneuve. Les militaires des onze communes gérées par Passerelle en Dombes se déplaceront pour présenter les différents métiers qu’on peut trouver dans l’armée. La gendarmerie et les jeunes sapeurs pompiers viendront présenter leur quotidien également.

En novembre ou décembre

Un forum sur l’emploi et le handicap se déroulera au mois de novembre ou décembre. Un groupe travaille sur l’évènement actuellement.

Aller au contenu principal